fbpx
Logo Quintesens

L'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) vient de réexaminer les études disponibles sur la toxicité du phénoxyéthanol, alerte sur son taux trop élevé dans les lingettes pour bébé !

Le Phénoxyéthanol ? Qu'est-ce que c'est ?

Le Phénoxyéthanol est un éther de glycol utilisé comme agent conservateur dans de nombreux produits cosmétiques et dermatologiques tels que les crèmes pour la peau, les lotions mais également? les lingettes destinées aux bébés. Il est également utilisé comme solvant pour les parabènes.
Rappelons que l'union européenne autorise une concentration maximale de cette substance de 1% dans les produits de l'industrie cosmétique. Le risque sanitaire étant avéré, le Phénoxyéthanol ne devrait plus entrer dans la composition des produits pour les petits de moins de trois ans, explique l'ANSM.

Quel risque pour mon Bébé ?

Le phénoxyéthanol est reconnu comme étant un allergène très puissant. Il peut provoquer des eczémas et des urticaires très forts. Il est également soupçonné d'engendrer des problèmes de fertilité chez la femme, de toxicité pour le f?tus, et des troubles de la reproduction chez l'homme. Enfin, on le soupçonne d'être nocif pour le système nerveux et le cerveau, et d'être à l'origine de risques de cancers.
Il est surtout dangereux pour les bébés de moins de trois ans car leur peau est beaucoup plus fragile et sensible. L'ANSM incite donc les industriels à retirer cette molécule des produits destinés aux tout-petits ou à en limiter le taux à maximum 0.4%

Que faire ?

L'agence recommande par exemple d'éviter d'utiliser les lingettes jetables qui en sont imprégnées. L'ANSM rajoute : « Même rincé immédiatement, le phénoxyéthanol a le temps de pénétrer la peau. En attendant que les industriels changent la formule de leurs cosmétiques, les parents ont intérêt à se passer des lingettes et lotions qui en contiennent ».
Nous vous conseillons donc de privilégier des produits de toilette Bios ou des lingettes qui ne contiennent pas de phénoxyéthanol pour vos petit-bouts. Une attention particulière doit être portée à l'étiquette sachant que le Phénoxyéthanl peut aussi se cacher sous les dénominations suivantes : phenoxythol ou 2-phénoxyéthanol ou "EGPhE".
Nous conseillons également aux femmes enceintes ou allaitantes d'éviter d'utiliser des lotions nettoyantes ou des crèmes hydratantes contenant du Phynoxyéthanol.
Désormais informée sur les risques de cette molécule, vous êtes armée pour faire les meilleurs choix possibles pour vous et votre bébé en attendant que les industriels prennent en compte les revendications de l'ANSM, ou que la réglementation européenne impose un taux maximal de 0.4% dans les produits cosmétiques et dermatologiques.

Aurore Talbart, naturopathe, livre ses précieux conseils pour une grossesse en pleine forme !
Aujourd'hui, découvrez les bienfaits du pollen? Cet aliment complet, très dense en micronutriments, vous accompagnera durant toute votre grossesse.
« Dans la nature, le tout petit grain de pollen a pour mission de féconder la partie femelle d'une fleur et d'assurer ainsi la biodiversité de notre planète. Le pollen contient des minéraux, des vitamines, des acides aminés, des antioxydants, des acides gras, et des fibres solubles.
En amassant ses petites pépites, l'abeille les enveloppe d'un nectar conçu dans la ruche, très riche en ferments lactiques. Cette opération lui permet de former une pelote au fil de sa récolte et de conserver le pollen durant des années.
Privilégiez le pollen qui a été congelé à l'état frais, plutôt que le pollen sec en bocal. Non seulement il est plus goûteux, mais surtout, les précieux ferments lactiques et tous les nutriments ont été conservés.
Les ferments lactiques* sont des micro-organismes vivants qui ont une action remarquable sur le transit intestinal. Si ce dernier est trop rapide, trop lent, ou en constante alternance entre ces deux états, choisissez un pollen de Ciste. L'action combinée des ferments et des caroténoïdes permet un retour à des fèces normales assez rapidement.
En alternance avec ce pollen, ou en prise continue, je vous conseille le pollen de Saule pour sa richesse en vitamine B9. Une portion de pollen de saule, soit 30g, apporte plus de 100% des AJR. L'acide folique est particulièrement important pour le petit être qui grandit en vous. Le développement de son système nerveux dépend beaucoup de cette vitamine.
L'idéal est de commencer la cure de pollen avant de concevoir un enfant car la pilule contraceptive épuise les réserves de Vitamine B9.
Le pollen est un aliment complet, vous pouvez le consommer tous les jours : avant, pendant et après la grossesse, à raison d'une cuillère à soupe tous les matins au petit déjeuner. Vous pouvez le mélanger à une compote de fruits, un yaourt, une purée de banane? Ce trésor de la nature renforcera votre vitalité en vous apportant de nombreux nutriments bien assimilés et favorisera la croissance harmonieuse de votre bébé. »

Aurore Talbart, Naturopathe.

Enceinte, vous devez faire particulièrement attention à votre alimentation et à votre forme physique (et psychique !). Il faut se faire du bien!
La prise de poids est normale car votre petit bébé grandit, mais vous pouvez éviter les kilos en trop, en privilégiant une alimentation variée, saine et équilibrée et en faisant de l\' exercice.
Si de nombreux sports sont déconseillés pendant la grossesse, l\'aquagym prénatale est parfaitement adaptée aux femmes enceintes.
Les mouvements dans l\'eau sont doux et absolument sans risque pour votre bébé. Au contraire, il profite également de votre bien-être. L\'aquagym vous permet de vous détendre et de bouger en toute légèreté et sérénité.
Mais légèreté et sérénité ne signifient pas absence de travail! L\'eau offrant une résistance aux mouvements plus importante que l\'air, vous allez, sans même vous en rendre compte, faire davantage travailler vos muscles (fessiers, cuisses, bras, épaules)!
Ces exercices contribueront à une meilleure circulation sanguine, à prévenir les douleurs de dos et la sensation de jambes lourdes, et à lutter contre la cellulite.
L\'aquagym peut donc être pratiquée avec bonheur jusqu\'à la fin de votre grossesse, et pour celles qui y prennent goût, vous pouvez directement enchaîner sur la baby-gym après l\'accouchement (même avec le papa et la petite soeur ou le petit frère !). Une activité conviviale et ludique qui permet de partager des moments de détente et de rires, tout en contribuant à votre remise en forme post-natale.
On a testé pour vous !
Lene de QuinteSens a testé les cours d'aquagym prénatale
« Les cours d\'aquagym auxquels j\'ai participé lors de ma première grossesse étaient dispensés par une sage-femme spécialisée également en sophrologie. Les cours étaient donc un agréable mélange de sport, de relaxation et d\'appréciation de son corps en changement ; des moments magnifiques en totale Symbiose avec mon bébé. Puis, du fait que ce soit une activité uniquement destinée aux femmes enceintes, c\'est également un lieu de rencontre et d\'échange d\'expériences avec des filles dans la même situation. Des liens se créaient entre les futures mamans, et nous nous voyions également en-dehors des cours, surtout en fin de grossesse, quand nous étions en congé mat. »
Si vous avez déjà essayé l\'aquagym enceinte, n\'hésitez pas à partager votre expérience et vos impressions avec les autres mamans du blog « Symbiose » !

Rejoignez la révolution

Nous vous partageons régulièrement nos recettes et actus engagées !
Picto Instagram
Visuel poing révolution Quintesens
chevron-downcross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram