Logo Quintesens

Les huiles sources de lipides

Et maintenant, vous vous demandez : « mais où puis-je trouver de bons lipides riches en acides gras essentiels ? ».

La réponse est : dans les huiles alimentaires végétales et marines ! Huile de Colza, huile de Tournesol, huile de Lin, huile d’Olive, huile de Bourrache… Mais surtout dans les huiles issues de poissons gras sauvages ! Selon leur origine, chaque huile va vous apporter des nutriments essentiels pour une santé au top, à partir de 50 ans !

En plus d’être riches en acides gras Oméga-3, Oméga-6 ou Oméga-9, certaines huiles sont également naturellement riches en vitamine E, un puissant antioxydant. Ces antioxydants protègent les cellules contre le vieillissement cellulaire et les effets délétères des radicaux libres. Un puissant anti-vieillissement.

Pratiques, quelques cuillères par jour sur vos crudités ou vos légumes en fin de cuisson, suffisent pour couvrir vos besoins à partir de 50 ans !

COMMENT BIEN CHOISIR SON HUILE ?

  • Des huiles mélangées ça va de soi : chaque type d’huile apporte un nutriment différent… alors mariez les, associez les, mélangez les pour le meilleur en veillant notamment à privilégier celles riches en Oméga-3 (Colza, Lin, Noix), en Oméga-6 (Colza, Tournesol), en Vitamine E (Tournesol, Germe de Blé) ! Un autre idée reçue à combattre, l’huile d’olive ne contient pas d’Oméga 3 et quasiment pas d’Oméga 6 ! Elle ne couvre donc pas tous vos besoins mais elle reste délicieuse.
  • Bio évidemment ! Les naturopathes du monde entier (et de Navarre) vous le diront : « Si vous ne devez avoir qu’un seul produit Bio à la maison, que ce soit les huiles ! » De la culture des graines au mode de production, vous aurez l’assurance d’un produit sain, authentique, actif, préservé de tout intrant chimique.
  • Gare aux pièges marketing sur l’ origine : les huiles d’olive par exemple ne sont pas françaises si ce n’est pas clairement indiqué (souvent avec un AOC) sur l’étiquette. Sous le logo AB Européen doit se trouver l’origine de l’huile. Pour information, les huiles d’olive bio françaises représentent à peine 0,2% de la consommation.
  • Choisissez une bouteille en verre, plus écologique et totalement inerte (aucune migration possible), et si possible teintée afin de préserver l’huile de la lumière.
  • Une petite place au frigo ? Pas toujours évident mais idéalement il faudrait garder votre huile au frais. Elle conservera beaucoup plus longtemps tous ses bienfaits. Et quelque soit l’huile privilégiez toujours les cuissons douces et pas trop agressives (mijotage, vapeur, papillote…) car les vitamines et les arômes notamment sont volatiles à la chaleur.
  • Et gardez à l’esprit qu’ une bouteille d’huile Bio de qualité ne coute pas beaucoup plus cher qu’un paquet de cigarettes ou qu’un ticket de cinéma !! Pour 4 à 5 semaines de bienfaits santé et de gourmandise… difficile de résister !
À découvrir
l'huile 50+

Rejoignez la révolution

Nous vous partageons régulièrement nos recettes et actus engagées !
Picto Instagram
Visuel poing révolution Quintesens
chevron-downcross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram