la santé par les huiles

VOUS ÊTES ENCEINTE OU VOUS ALLAITEZ ?

Les huiles alimentaires, indispensables alliées de votre grossesse Enceinte, votre merveilleux défi est de bien faire grandir votre bébé tout en restant vous-même en pleine santé !
Les huiles sources de bon acides gras

Les huiles sources de bon acides gras

Ombre horizontale séparation

Les huiles, sources idéales de bons acides gras pour votre santé et celle de votre bébé

Et maintenant, vous vous demandez : « mais où trouver de bons lipides riches en acides gras essentiels ? »
La réponse est : dans les huiles alimentaires végétales et marines !


Huile d’Olive, huile de Colza, huile de Tournesol, huile de Cameline, huile de Bourrache, huile de Germe de blé … Mais surtout dans les huiles issues de poissons gras sauvages ! Selon leur origine, chacune peut vous apporter des nutriments essentiels pour une grossesse au top !

En plus d’être riches en acides gras Omega 3, Omega 6 ou Omega 9, certaines huiles sont également naturellement riches en vitamine E, un puissant d’antioxydant. Directement apportés au fœtus, ces antioxydants protègent les cellules contre les radicaux libres.

Pratiques, quelques cuillères par jour sur vos crudités, vos salades, vos pates ou vos plats en fin de cuisson, suffisent à couvrir un maximum de vos besoins !

Comment bien choisir son huile… et si on chassait les idées reçues ?

  • Des huiles mélangées ça va de soi : chaque type d’huile apporte un nutriment différent… alors mariez les, associez les, mélangez les pour le meilleur en veillant à privilégier celles riches en Oméga 3 (Colza, Cameline, Noix), en Oméga 6 (Colza, Tournesol), en vitamine E (Tournesol, Germe de Blé) ! Un autre idée reçu à casser, l’huile d’olive ne contient pas d’Oméga 3 et quasiment pas d’Oméga 6 ! Enceinte (ou non), elle ne suffit absolument pas à couvrir tous vos besoins.
  • Bio évidemment ! Les naturopathes du monde entier vous le diront : « Si vous ne devez acheter qu’un seul produit Bio, que ce soit les huiles ! » Elles sont trop importantes sur l’organisme. De la culture des graines au mode de production, vous avez l’assurance d’un produit sain, actif, préservé de tout intrant chimique.
  • Gare aux abus marketing sur l’ origine : les huiles d’olive par exemple ne sont pas françaises si ce n’est pas clairement indiqué (souvent avec un AOC) sur l’étiquette. Sous le logo AB Européen doit se trouver l’origine de l’huile. Pour information, les huiles d’olive bio françaises représentent à peine 0,2% de la consommation.
  • Choisissez une bouteille en verre, plus écologique et totalement inerte (pas de migration possible), et si possible teintée afin de garder l’huile à l’abri de la lumière.
  • Au frigo ! On n’a pas l’habitude mais idéalement il faudrait conserver votre huile au frais. Et pas d’inquiétude si un léger dépôt se forme ou si elle « cotonne » un peu, c’est juste qu’elle hiberne. Il vous suffit de la sortir 5 minutes avant et le tour est joué. Au frais, sachez que vous préserverez plus longtemps tous ses bienfaits.
  • Si toutes les huiles ont un point de fumée supérieur à 100°C, privilégiez tout de même les cuissons douces et peu agressives (mijotage, vapeur, papillote…) car les vitamines et les arômes notamment sont volatiles à la chaleur. Évitez donc de trop frire ou rissoler… cela vaut pour les huiles comme pour la majorités des aliments (légumes, fruits, poissons…) qui perde souvent saveur et nutriments à la chaleur.
  • Enfin gardez à l’esprit qu’une bouteille d’huile Bio de qualité coute souvent moins chère qu’un bon rouge à lèvres ou qu’un ticket de cinéma !! Pour 4 à 5 semaines de bienfaits et de gourmandise pour vous et Bébé… On hésite encore ?

Télécharger notre livret de recettes pour bébé

Ombre horizontale séparation

Télécharger la fiche technique

Idées recettes

nos autres huiles