la santé par les huiles

VOUS ÊTES ENCEINTE OU VOUS ALLAITEZ ?

Les huiles alimentaires, indispensables alliées de votre grossesse Enceinte, votre merveilleux défi est de bien faire grandir votre bébé tout en restant vous-même en pleine santé !
Vos nouveaux besoins nutritionnels mamans

Vos nouveaux besoins nutritionnels

Ombre horizontale séparation

Vos nouveaux besoins nutritionnels pendant la grossesse

Durant votre grossesse, l’alimentation est fondamentale : vos besoins énergétiques sont accrus, il faut donc apporter par les boissons et aliments que vous ingérez, tout ce dont votre organisme a besoin pour fabriquer ce petit être, tout en vous maintenant en bonne santé.


Gare aux carences

Pour vous deux, une alimentation saine et adaptée est indispensable à une bonne forme physique et mentale.

Bien choisir vos aliments pendant votre grossesse est essentiel. N’oubliez jamais qu’il ne faut pas manger 2 fois plus mais 2 fois mieux !


Des lipides pour l’énergie, le cerveau, le système nerveux, la peau… de maman et de bébé

La rétine et le cerveau de bébé se développent majoritairement pendant la vie fœtale (à la naissance, la taille du cerveau représente déjà 70% de celle du cerveau adulte). De son coté, maman doit conserver une peau souple et élastique et un moral d’acier (une carence en DHA accroit le Baby-Blues).

Les besoins en Oméga-3, -6, -9 mais surtout en DHA, en EPA, et en vitamine E augmentent donc naturellement. Les huiles alimentaires végétales et marines en sont votre principale source.


Des glucides pour l’énergie

Il faut privilégier les sucres lents (féculents tels que les pommes de terre, les pâtes, le pain…). Le petit déjeuner est très important après le jeûne nocturne, pour éviter les petites crises d’hypoglycémie fréquentes chez la femme enceinte.


Des protéines pour fabriquer du muscle

Viandes blanches, poissons, œufs… mais aussi un peu de viande rouge de qualité et des protéines végétales telles que le tofu, les amandes, les lentilles…


Du calcium pour les os

En plus de renforcer le squelette de bébé, la consommation de calcium vous protège du risque d’hypertension artérielle. Une alimentation riche en calcium enrichira également votre futur lait maternel. Alors ne lésinez pas sur les aliments riches en Calcium en privilégiant les aliments d’origine végétale (Brocolis, épinard, lentilles, algues, oignons, tofu, amandes, noix, pistaches, rhubarbe, figues séchées…). En effet, les minéraux terrestres en passant par la plante, s’intègrent à un édifice moléculaire plus complexe et organisé. Sous cette forme végétale, ils sont beaucoup mieux assimilés par notre organisme que les minéraux d’origine animale.

Au rayon “aliment d’origine animale” vous trouverez du Calcium dans les produits laitiers, à choisir de bonne qualité (Bio bien sûr et si possible de Brebis ou de Chèvre, plus digestes ou alors quelques fromages comme le parmesan, l’emmenthal ou le gruyère) mais aussi dans les produits marins (sardines, saumon, anchois, sole, crevettes…).


Des oligo-éléments très importants pour un déroulement harmonieux de votre grossesse : l’acide folique (B9), la vitamine D et le fer

Une carence en vitamine B9 augmente le risque de prématurité et de retard de croissance du fœtus. Cette vitamine est également utile en phase de constitution du tube neural (ébauche du système nerveux central de bébé). C’est pourquoi il est conseillé à toutes les femmes de prendre des compléments alimentaires à base d’acide folique dès le projet de grossesse (au moins deux mois avant la conception) et durant tout le premier trimestre. Il est évidemment intéressant avant tout, de manger davantage d’aliments riches en B9 : foie, haricot secs, céréales complètes …

Au cours de la grossesse, vos besoins en vitamine D sont doublés. Elle a un rôle essentiel pendant votre grossesse car elle participe à l’entretien de votre squelette et à la constitution de celui de votre bébé. En effet, la vitamine D participe à la fixation du calcium sur les os.

Les besoins augmentent tout au long de votre grossesse et les apports alimentaires sont la plupart du temps insuffisants. La carence en vitamine D, fréquente en fin de grossesse, est souvent à l’origine d’un manque de calcium du nouveau-né. Il est donc important de s’exposer régulièrement au soleil et de consommer du foie de morue et son huile ou des aliments enrichis en vitamines D, surtout pendant le 3ème trimestre de grossesse.

Quant au manque de fer, il est très souvent à l’origine d’une anémie (grande fatigue, pâleur) et peut conduire à des risques de prématurité. Pour éviter cela, pensez à consommer des aliments riches en fer : boudin noir, cacao, poisson, légumes secs,…

Et n’oubliez pas de manger des aliments riches en vitamine C (légumes, agrumes, acérola etc.) car la vitamine C favorise la bonne absorption du fer.

Enfin, parsemez vos repas d’herbes et d’épices, qui relèvent vos plats (et ceux de votre bébé car il développe déjà son sens gustatif in utero !), et leurs apportent leur lot de vitamines et minéraux naturels.

Télécharger notre livret de recettes pour bébé

Ombre horizontale séparation

Télécharger la fiche technique

Idées recettes

nos autres huiles